Pleurer, c’est ressentir

Home  /  Blog  /  Pleurer, c’est ressentir

On mars 6, 2018, Posted by , In Blog, By ,, , With No Comments

Un jour on m’a dit tu verras lorsque tu débutes le développement personnel tu vas beaucoup pleurer.

Enfant, j’ai toujours vécu mes émotions avec beaucoup d’intensité. Chez nous les “LION” on parle fort, on crie, on se réconcilie, on pleure… on ressent, on vit. Comme toutes personnes hypersensibles (zèbres), nous pleurons pour un rien! Une belle phrase, une belle chanson, un film romantique … Bref, tout est bon pour activer ce que certains appelleraient de la “SENSIBLERIE”.

La peinture m’a toujours beaucoup émue! J’ai eu la chance de grandir auprès d’un grand-père artiste peintre qui depuis l’âge de 10 ans me traînait dans les musées.

A 10 ans je découvrais GUERNICA de Picasso pour la première fois. J’ai observé tous les détails, toutes les esquisses de ce tableau grandiose. J’ai ressenti au plus profond de mon être la violence, la tristesse de cet événement atroce. Les larmes coulaient et elles n’arrivaient pas à s’arrêter, tellement c’était MONSTREUX!

Un peu plus tard alors adolescente, je me souviens comme si c’était hier de ma réaction, au musée d’Orsay, devant la série de la Cathédrale de Rouen de Monet. J’ai pleuré… tellement j’étais éblouie pas la beauté, la finesse de ses toiles “impressionnantes” si différentes les unes des autres qui représentent divers vues du portail de l’église à différents moments de la journée. Les larmes coulaient de mes yeux et je ne pouvais pas m’arrêter de pleurer tellement c’était BEAU!

Avant que je ne connaisse mon état de “zèbre” hypersensible, on m’a renvoyé à l’école, puis dans ma vie d’adulte l’image de quelqu’un de “barré”, atteinte de “Sensiblerie”.

Sensiblerie définition: dotée d’un compassion un peu ridicule, avec une sensibilité exagérée, déplacée, outrée ou affectée allant jusqu’au ridicule !

Cette “sensibilité” était rejetée et ne plaisait pas, alors j’ai mis des masques, j’ai ravalé mes larmes, je me suis sur-adaptée… “Mais tout de même, Sophie cela ne se fait pas de pleurer”! “Ravale tes larmes”! “Arrête de faire du cinoche”! “Sois forte”!

Comme si la sensibilité était une tare, une espèce de folie, une inintelligence, un handicap!

Sensiblerie antonyme: Endurcissement, insensibilité.

Endurcissement définition: Fait de devenir plus rigide, plus intransigeant.

CQFD!

Cette sensiblerie ne plaisait pas, alors qu’elle faisait partie de mon être. Mettre des masques est tellement plus facile que de ressentir ses émotions! Alors oui, lorsqu’on fait du développement personnel on pleure et ça fait du bien! On libère et on relâche… On peut même perdre un tas de kg (pour ma part plus de 10!). Car on ressent ses émotions, on les accueille et on les ressent dans tout son corps.

Lorsqu’on s’autorise à ré-ouvrir la valve des émotions… c’est un vrai torrent qui s’abat sur vous. On perd le contrôle! C’est comme un tourbillon qui nous emporte… Le summum est de partager ses émotions intenses avec des personnes qui nous sont chères et qui n’ont pas peur de les recevoir. La fusion entre zèbres peut être très très intense! L’entourage est très surpris, déstabilisé … car les courants sont forts… il pourrait les faire chavirer… il faut savoir naviguer!

On nous trouve plein “d’enthousiasme et de fraîcheur”… on peut même “repousser les personnes dans leur retranchement” tellement c’est intense!

Nous les hypersensibles, nous savons que c’est vrai et authentique.

Xoxo

Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *